dimanche 26 janvier 2020

L'avant-garde, performance à la gare terminus des Brotteaux-Lyon

Vincent Mégnint m'envoie aujourd'hui ces photos qui me rappellent un bon souvenir des années 70. Il est tombé dessus dans une publication La vie du RAIL. Merci Vincent Mégnint, ami perdu, ainsi retrouvé.
Bonne année à vous aussi. J'ai apprécié votre calendrier grinçant illustré.





Et j'ajoute la photo de ma performance que j'ai gardée:


samedi 25 janvier 2020

ALMANACH ÉCART


Cet ALMANACH ÉCART réunit une vaste archive collective du groupe ÉCART de Genève, gardée par John Armleder est ses amis depuis 1969 dans un entrepôt. Ces archives, qui font apparaître les innombrables correspondances échangées entre artistes, un vaste réseau d'art postal et les activités du groupe ÉCART, constitue un événement dans l'édition. Cette publication a pu être complétée par Élisabeth Jobin et Yann Chateigné, appuyés par Mathieu Copeland, Pierre Leguillon, Émile Parendeau et Dan Solbach. Elle comprend un avant-propos de Jean-Pierre Greff et des textes de Laura Bohnenblust, Lionel Bovier, Nicolas Brulhart, Yann Chateigné, Katarzyna Cytlak, Dora Imhof, Elisabeth Jobin, Adeena Mey, Émilie Parendeau et Reiko Tomii. 
C'est une co-édition HEAD-Genève et art&fiction publications, en partenariat avec le MAMCO Genève.
De nombreux artistes actifs à cette époque en relation avec le groupe ÉCART y retrouveront les facsimilés de leurs correspondances. Cet almanach montre l'importance des activités suisses et internationales du groupe Écart avec lequel j'ai pu moi-même fréquemment échanger et réaliser des projets d'expositions et la publication de Art et Communication marginale 2, dont le volume vient d'être publié.
Un travail considérable de recherche et d'édition et des publications d'une légitimité historique considérable.

ART ET COMMUNICATION MARGINALE 2


Enfin,le volume 2 de ART ET COMMUNICATION MARGINALE que j'avais publié en 1974 chez Balland, Paris, dont la publication avait été prévue dès 1974 avec le Goupe ÉCART
à Genève, resté depuis 1979 sur une palette, dans un entrepôt, a été assemblé, relié et publié avec l'accord de John Armleder et le travail assidu d'Élisabeth Jodoin et la Haute École d'art et de design - Genève, la HEAD-Genève. Que tous en soient remerciés sincèrement ici, et notamment tous les artistes qui avaient envoyés leurs contributions dans ces années-là, attendant comme moi cett publication enfin renée de ses cendres comme le Sphinx.
Ce livre .tait depuis resté dans un dossier bleu, non relié, que j'avais donné à la Bibliothèque Kandinsky du Centre Pompidou, rejoignant le Fonds à mon nom et notamment ma vaste collection de tampons d'artistes réunis à l'époque pour le volume 1;


Cette aventure avait commencé par la publication aux éditions Balland:




lundi 16 décembre 2019

ROUGE



ROUGE, acrylique suer bâche, 2019

Carnet de route



Carnet de route, acrylique sur toile, 92 x152 cm, 2019

ROJO



ROJO, acrylique sur bâche, 2019

Donacion al Museo de la solidarisa, Santiago de Chile.

Esa obra la produce la semana pasada con indignacion contra las violencias policistas o del exercito que veo en la pantalla de television. Reactivan mi memoria del tiempo fascista de Pinochet, de la represion del pueblo chileno. Parece que hay en Chile una tradicion terrible. Es la primera ves que pinto manos exclusivamente rojas como las huellas de sangre de las manos torturadas, mutiladas. Es un rojo de sangre. Como un sudario de sangre. Las manos llaman ajuda, intentan de parar la violencia, caen, sin capacidad de resistir, abandonadas, muertas. 
No es lamentablemente exclusivo a Chile. Por eso pinte 2 mas obras parecidas que se llaman Rouge, y Rot (aleman).