mardi 29 mars 2011

Après l'excitation avant-gaqrdiste

Ce livre publié en 1981 chez Balland à Paris faisait suite à une performance au Centre Pompidou en 1979, où j'ai déclaré la fin de l'Histoire de l'art. Non pas la fin de l'art, bien entendu, mais celle de l'obsession morbide de l'avant-garde à se cannibaliser quotidiennement jusqu'à se mordre la queue dans épuisement final qui rejoignait paradoxalement le désespoir de l'art postmoderne. À en juger par la crise de l'art postmoderne, je me suis demandé plusieurs fois si je n'avais pas eu plus raison que je ne le voulais, et si l'Art n'était pas en effet entrain d'agoniser dans une crise interminable. J'ai conclu que non dans "L'avenir de l'art". Ce livre de 2010 a été le volume 2 du premier de 1981, trente ans après.On peut lire en ligne gratuitement "L'Histoire de l'art est terminée sur internet à http://classiques.uqac.ca/contemporains/fischer_herve/histoire_art_terminee/histoire_art.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire