jeudi 9 juin 2011

Hygiène de l'art, l'essuie-mains (1)


Cet essuie-mains sur toile à peindre, est présenté dans un ensemble de quatre essuie-mains. Le premier est un essuie-mains courant, constitué d'un rouleau de bois auquel est suspendu une toile de torchon, ironisant sur la problématique de déconstruction de la toile et du châssis prônée par le mouvement Support/Surface. Le second est le même que le premier, mais couvert d'empreintes de mains. Le troisième remplace le torchon par de la toile à peindre sur lequel je peins aussi des empreintes de main. Le quatrième et dernier remplace la toile par du plastique, un matériau réputé plus hygiénique, d'autant plus qu'il est transparent, sur lequel je sérigraphie des empreintes de mains. Chaque essuie-mains de la série prend donc valeur plus indéniable de peinture et le tout devient emblématique de cette époque de l'art français! Guère apprécié dans le micro milieu avant-gardiste du moment, le torchon étant sans doute jugé trop trivial.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire