samedi 4 février 2012

Collectionneurs pour le meilleur et pour le pire


Ils ont permis de survivre à beaucoup d'artistes importants. Certains sont puissants et capables de faire ou de défaire des carrières d'artistes. Ils ont influencé l'actualité artistique, sans conséquence durable lorsque leurs choix étaient erronés. Ils finissent le plus souvent par donner leurs collections aux musées, publics ou privés.Lorsque j'avais 25 ans j'ai été content d'échanger des encres de Chine de couleur contre du mauvais vin. J'ai rencontré Panza di Buomo dans son chateau musée au milieu de son vignoble italien et je lui ai donné une boite de pilules de la Pharmacie Fischer sur la Plaza di Duomo de Milano dans les années 1970.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire