samedi 13 octobre 2012

Art: de la religion à la spéculation


La valeur de l'art n'est plus religieuse, mais spéculative. Ce n'est plus la foi en Dieu qui mène le monde, mais l'argent. Le capitalisme exacerbé impose la loi du plus fort. Est-ce un progrès par rapport à l'aliénation religieuse? Pour les uns, oui; pour les autres, non. Comme toujours, selon qu'on en profite ou qu'on en est victime. Et pour l'art et pour l'artiste? A chacun d'y réfléchir. Quant à moi, je déteste autant la loi de l'argent que celle de la religion. Mais la loi de la religion aujourd'hui s'est amollie  voire disparaît,  tandis que celle de l'argent s'est durcie et crée de terribles souffrances, surtout en cette période actuelle de crise spéculative mondiale.

(Les deux croix: tweetart, 2012)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire