mardi 26 juin 2012

L'art d'exprimer la question

L'art de choisir la question et de l'exprimer, voilà l'avenir de l'art.

lundi 25 juin 2012

Ecole interrogative en ligne


Tweet philosophie, École interrogative en ligne, autant de nouveaux médias philosophiques que le numérique nous permet de développer. Des dispositifs légers, d'usage facile, capables de rejoindre beaucoup de monde quotidiennement dans une pratique d'art actuel.

samedi 23 juin 2012

Toudos periferistas



Melhor dito temos que fallar de muitas Torres de Babel das artes hoje no planeta Terra. Ha de descobrir os nuevos centros perifericos da Rede planetaria.Nao so os centros de Nova Iorke, de Londres, de Paris, de Madrid, mas de Porto Allegre, de Beijing, de Punta Arenas, de Abidjian, de Bengalore, de Perth, de Montréal, de Napoli, de Istanbul, de Saint-Petersburg, etc. Cada uno lugar torna-se un centro periferico de su mundo. Toudos tornam-se periferistas.

vendredi 22 juin 2012

Torre de Babel das artes


O mito da Torre de Babel é um mito muito actual pela celebraçao da diversidade cultural, incluindo as artes contemporaneas. Tambem bvale como mito da sociedad da informaçao. Ana Longoni, do Buenos Aires e Cristina Freire do Sao Paolo descrevem os efeitos perversos da dominaçao norte-americana no campo da escritura da historia oficial das artes. Sublinham a politica dos museus, das revistas e das galerias comerciaes do Nova Iorque para impor internationalmente suas artistas e ignorar as artistas dos paises perifericos como os de America Latina.
.Esso "nos obrigam a repensar os relatos inaugurais e canonicos do conceitualismo global e ainda hegemonico" diz Cristina Freire. E acrescenta: "as praticas conceituais tornam-se bastante relevantes para se repensar os rumos seguidos pelas instituiçoes - entre as quais cabe descatar alguns museus -, as exposiçôes e os arquivos diante da globalizaçao e dos programas neoliberais centrais, que condicionam as politicas culturais mundo afora."
Ana Longini insiste com muita força sobre a urgencia de "resgatar do esquecimento"... "um corpo consistente, polifônico e vital de novas vocez dentro da historiografia da arte no continente; a Rede Conceitualismo do Sul se propoe como plataforma para articular e potencializar esses esforços de pesquisa que nasceram solitarios e separados entre si.". Tambem assinala os textos criticos de Rachel Weiss no artigo Papers d'Art (N° 93, 2007, Girona,  Catalogna) sobre "un sistema artistico cada vez mais submisso e mercantilizado".
No Mexico uma artista como Felipe Ehrenberg afirmou-se como cidadaos da Manchouria, um pais dificil de localizar para declarar a suo periferismo.
No Quebec tambem temos artistas importantes como Denys Tremblay, o qual se-fiz campeon do Periferismo frente a dominaçao de uma Historia metropolitania da arte que ele decidi enterrar numa performance espectacular e ironica em Paris, invitando-me a participar como autor do livro A Historia da arte se terminou. (1981). O critica da arte Pierre Restany tambem assistou a o evento evocando o enterro do Napoléon na igeja monumental dos Invalides.

jeudi 21 juin 2012

"Arte conceitual de vivencial"



A denominaçao da "arte conceitual vivencial" foi cunhada por Walter Zanini num artigo do jornal O estado de S.Paulo em 1972. Esse nome tinha o fim de fazer a distintaçao entre a arte dos paises do Sul, uma arte de luta fremte as ditaduras e de vontade para abrir um espacao de libertade em conexçao com artistas de outros continentes  (arte postal) e a arte do Norte, o conceptual art, uma arte comercial, muito formal (linguistica, semiotica), imperialista e sim relaçao com qualquer necesitade de sobreviver. Zanini las opunhia com razon.
Cristina Freire no seu livro Conceitualismos do Sul/Sur, aponta-lo e nos lembra da situaçao de fraqueza periferica da America Latina diante da historia oficial e da dominaçao de Nova Iorque. Entao ha de fazer hoje uma releitura da historia da arte escrita pelo mercado norteamericano, pelas galerias comerciais e os museos oficiais do Norte e alem disso de reconhecer agora - a pesar de ser tarde - a importancia e significaçao especifica da arte latino-americana dos anos 60-70, no so pela justicia feita a os artistas mosmos, mais ainda para reafirmar a riqueza das identitades culturais dos paises larino-americanos devalorizadas pelo imperialismo pos-colonial e a por tanto a sua situaçao dita periferica.
Eu mismo lembro-me dos anos 70 e do manifesto que escrivei com o colectivo da arte sociologica (o quarto manifesto (Arte e economia, 1976) chamando a um Third Front para denunciar a dominaçao comercial e conceitual abusiva de Nova Iorque, dos artistas como Kossuth, Sol Lewitt, Carl Andre, Art and Language, Hans Hacke,  etc. aquelos que nao tem a importancia declarada pelas instituçoes oficialeis. Esse manifesto foi firmado pelos artistas de Europa, Canada, Mexico, Australia, America latina quem eu habia invitado num encuentro internacional na Escola sociologica interrogativa em minha casa do Paris. A verdade nos obriga a reconhecer  esa logica do poder economico, politico e militar de todos imperialismos, sejan no passado de Europa, o hoje de los Estados Unidos. Ha de esperar do mundo multipolar emergindo hoje uma mutaçao e o reconhecimento e respeito da diversidade cultural que necesitamos. 
Eso é o tema de uma de minhas aulas no seminario que he dado no MAC-SP em Maio e tambem de umo capitulo de minho livro O porvir da arte, titulado a Torre de Babel de las artes, que esperamos e queremos  ver dominar hoje.

mercredi 20 juin 2012

École interrogative


Une école philosophique, pour un art philosophique et une esthétique interrogative.

mardi 19 juin 2012

Conceitualismos do Sul/Sur


Um livro de grande importancia de Cristina Freire e Ana Longoni para repensar os relatos inaugurais e canonicos do conceitualismo norteamericano hegemonico e reconhecer a importancia e divergencia dos  conceitualismos latinoamericanos. Uma reescrita  da historiografia oficial e comercial do Norte para aproximar as praticas realizadas por artistas da Argentina, do Brasil, do Chile, do Uruguay, do Mexicono enfrentamento diante de conjonturas ditatoriais. O livro apresenta tambem entrevistas com Clemente Padin, Felipe Ehrenberg, Paolo Bruscky, Antoni Mercader e sublinha a importancia de Antonio Vigo, Graciela Carnavale entre outro. A capa do livro reproduze uma obra de meu amigo Horacio Zabala: uma mapa de America do Sul "revisada" com carimbos. Eu conheci possoalmente muitos de essos artistas a partir dos anos 70 pela arte postal e os encontrado nos paises mismos.
(Uma publicaçao USP-MAC, AECID, Sao Paolo, 2009.)

samedi 16 juin 2012

Pourquoi une ECOLE INTERROGATIVE?


Dans les années 1970, j'avais cofondé avec le collectif d'art sociologique l'Ecole sociologique interrogative à Paris, dans le sous-sol de ma maison. Aujourd'hui, je change d'idée. Je préfère le concept d' ECOLE INTERROGATIVE.
Je crois à l'importance  d'une orientation plus explicitement philosophique, pour animer un lieu de rencontre et questionnement sur notre rapport au monde, à notre évolution, pour réfléchir sur la théorie de la divergence, sur l'hyperhumanisme, sur la déroute de l'économie imaginaire, sur la mythanalyse, etc. Il est nécessaire de déborder la sociologie et de la mettre en rapport avec les mythes actuels, les démarches scientifiques, l'urgence d'une éthique planétaire, le choc du numérique, etc.
Par rapport à l'art sociologique que je pratiquais dans les années 1970, j'ai opté aussi pour une pratique plus philosophique. Suite à mai 68, nous avons tous eu tendance à délaisser la philosophie et à nous fixer sur les questions sociologiques. Aujourd'hui, nous ressentons le besoin de réélargir nos questionnements.
Ici, au Carrefour des sciences de Rimouski, le 23 mai 2012, pour débattre de la question: La technoscience est-elle devenue le moteur de notre évolution?

vendredi 15 juin 2012

Una Belleza Nueva



Se puede ver la entrevista completa de Hervé Fischer con Cristian Warnkern en el sitio web http://www.unabellezanueva.org/herve-fischer/

jeudi 14 juin 2012

L'Ecole interrogative


Art et philosophie. Je me suis réengagé dans la pratique de ce que j'appelle l'Ecole interrogative, par opposition à l'école qui sait. On y développe une pédagogie interrogative publique. La technoscience est-elle devenue le moteur de notre évolution? C'était la question d'une rencontre type Ecole interrogative au Carrefour des sciences de Rimouski, 23 mai 2012.

mercredi 13 juin 2012

Avec Gilbertto Prado et Gabriel Borba

Avec Gilbertto Prado et Gabriel Borba au MAC SP, Sao Paolo, 2012. Une puissante dynamique artistique au Brésil.
Voir: http://www.cap.eca.usp.br/gilbertto/
et:     http://www.artistasdeembu.com.br/artistas/gabriel/borba.html

mardi 12 juin 2012

Felipe Ehrenberg


En la casa de Felipe Ehrenberg, Sao Paulo, mayo 2012. Arte y vida, periferia, unas palabras de mi amigo Felipe, artista mexicano multimedia de inspiracion Fluxus. Un amigo tambien del evento social imaginario "La calle adonde llega? en el MAM de Mexico, 1983.
 www.ehrenberg.art.br

lundi 11 juin 2012

Jean-François Bory



L'humidité

Revue de poésie expérimentale de Jean-François Bory


Réédition de l'intégralité de l'Humidité, la plus importante revue française de poésie expérimentale des années soixante-dix. Lorsqu'on demande à Jean-François Borypourquoi il a appelé sa revue L'Humidité, voici ce qu'il répond : 'Parce quej'ai passé toute mon enfance en Asie. Il y a une saison particulière en Asie avec la mousson. Tout est humide! L'humidité de l'air est parfois à 75%. C'est une chose singulière qu'on ne ressent nulle part ailleurs, la mousson. Respirer devient alors tout différent, par exemple fumer une seule cigarette dans ce bain de vapeur vous saoule complètement. Voir aussi est différent car tout est flou avec tant d'eau dans l'air. On est myope ! On est dans une cinquième saison avec L'Humidité. C'est la cinquième saison du monde. 'Lorsqu'on dépasse la légèreté et l'a priori désinvolture, toute picabienne, de cette réponse, on s'aperçoit qu'il y a pas mal d'indices dans ces quelques mots : Il vient d'ailleurs, sa revue sera le terreau de tous les ailleurs, là où on voit différemment, là où l'expérience s'allie à la réflexion, là où on prend des risques, donc (jusqu'à l'ivresse), pour ouvrir de nouveaux territoires. Difficile également de ne pas voir la référence à la revue 5e saison d'Henri Chopin, à la fois hommage et dépassement. Car il s'agit bien de cela avec Jean-François Bory et les auteurs,poètesartistes, etc. dont il s'entoure pour que vive L'Humidité : derrière un joyeux et remuant désordre, parfois potache, parfois frontalement rebelle ; derrière cet esprit à la fois frondeur mais radicalement dilettante ; il y a la construction d'un espace de pensée et de recherche, un vrai laboratoire où se croisent les pratiques artistiques les plus novatrices du moment. Et ce qui se joue dans cette revue au fils des livraisons, c'est ce qu'a toujours défendu Jean-François Bory (et avec lui Julien BlaineBernard Heidsieck,Pierre et Ilse Garnier et tous les acteurs des poésies expérimentales) : que la poésie-action défendue ici a autant à voir avec l'histoire de la poésie via la littérature, qu'avec l'histoire des avant-gardes, des premiers futuristes à nos jours. Et effectivement, on comprend bien mieux les enjeuxdes poésies visuelles, performatives, sonores, etc. lorsqu'on les voit confrontées avec les pratiques d'artistes du nouveau réalisme ou de la nouvelle figuration, de l'art sociologique(FischerJourniacMaccheroniAgullo), du body art ou de l'art charnel (OrlanGina Pane, Journiac), de l'art comportemental (Agullo) etc ., mais également d'écrivains comme José Pierre, Pascal QuignardPierre Bourgeade,Roland Barthe et tant d'autre. A l'heure où s'écrit enfinl'histoire des poésies expérimentales, cette réédition de L'Humidité est un outil indispensable pour mieux comprendre cette aventure.
______________________________
Al Dante (Editions), France, 2012

Arthur Matuck

Avec  Arthur Matuck  en mai 2012 à Sao Paulo. Arthur Matuck travaille actuellement beaucoup sur l'écriture numérique.

dimanche 10 juin 2012

Malevitch QR



Malevitch QR, acrylique sur toile, 92 x 92cm, 2014

Du Carré noir sur fond blanc de Malevitch en 1915 aux carrés noirs sur fond blanc des codes-barres Quick Response d'aujourd'hui: l'image change moins que le sens que nous lui donnons. Dire que tout a été fait en peinture, comme on le répète à satiété aujourd'hui, c'est prendre les choses à l'envers. Car ce n'est ni le pigment, ni la composition, ni même la forme qui fait la peinture. Comme Marcel Duchamp l'a montré en intitulant Pharmacie un paysage (1914), avec l'urinoir nommé Fontaine (1917) ou en ajoutant des moustaches et une barbichette à la Joconde (LHOOQ, 1919), c'est le sens social que nous lui attribuons. Le carré noir sur fond blanc a été l’absolu emblématique du suprématisme russe, puis l’annonce de la mort de la peinture par Malevitch, aujourd’hui une icône numérique d'identification rapide. Et qui scannera cette peinture avec son téléphone intelligent y lira «Art, vie, philosophie»: le sens que j'ai le pouvoir de lui donner.

Autre déclinaison actuelle: lorsque je porte aujourd'hui sur ma chemise un carré noir sur fond blanc, cela ne renvoie plus au suprématisme. C'est un signal de protestation codé socialement pour s'afficher contre le gouvernement ultra-conservateur canadien du premier ministre Harper.

jeudi 7 juin 2012

ARTE SOCIOLOGICA e CONEXOES, Hervé Fischer no MAC USP



Un livre de Cristina Freire publié par le MAC USP, collection MAC Essencial, mai 2012
(arte-sociedade-arte-vida).

mercredi 6 juin 2012

Hygiène de l'art


Pintura para rasgar , Campanha profilactica -
peinture à déchirer, campagne prophylactique, 1972
dans l'exposition au MAC USP de Sao Paolo

mardi 5 juin 2012

MAC-USP, Escritorio de alfondega cultural

Exposition Arte sociologica e Conexoes, Hervé Fischer no MAC USP, mai-novembre 2012

lundi 4 juin 2012

Homenagem a Walter Zanini

Walter Zanini foi director do MAC USP de 1963 à 1978, curador geral da 16a Bienal de Sao Paulo, 1981. Um homem de qualidade humana, de visao critica e de uma integridade absoluta. Fico feliz em conhece-lo. Hervé Fischer Na foto: Cristina Freire, Walter Zanini e Hervé Fischer no MAC USP, 8 de maio 2012.

dimanche 3 juin 2012

MAC-USP: travaux socio-pédagogiquesL

L'hygiène de la peinture, 1972, présentée dans le hall d'entrée du Museu de arte contemporanea, USP, Sao Paolo, 8 mai 2012. photo Gabriel Borba.

vendredi 1 juin 2012

La dimension sociopédagogique de l'art

Hygiène de la peinture, MAC-USP, Sao Paolo, mai 2012. Photo Gabriel Borba