lundi 22 septembre 2014

La pensée artistique


Le marchand de glaces, acrylique sur toile, 243 x 207 cm, 2013

La démarche théorique que je poursuis, notamment en mythanalyse et à propos de la loi de la divergence, je la construis conceptuellement, mais aussi avec ma démarche artistique. Mon expérience est celle du recours à la pensée artistique, un expression rarement employée et qui se présente même comme un oxymore, du fait de l'idéologie dominante qui lie art et irrationnel, mais qui correspond bien réellement  à la réalité du processus de création.
J'observe constamment à quel point je progresse dans l'élucidation théorique autant que dans la pratique artistique en mêlant intimement les deux. Il en est de même pour la théorie sociologique de la couleur que je publierai un de ces jours et sur laquelle je travaille depuis les années 70. C'est en peignant que j'ai été capable de mieux comprendre les usages socio-chromatiques actuels et que je suis devenu capable d'écrire les derniers chapitres que je me sentais incapable de rédiger depuis plusieurs années pour terminer le livre. J'ai appelé nouveau fauvisme digital cet usage actuellement si répandu du code de couleurs du marchand de glaces. Alimentation, signalisation, euphorisation de la consommation, codes chromatiques des fausses couleurs écraniques : dans tous les domaines, c'est ce que réclame l'idéologie dominante et les usages sociaux urbains.

Les images que je peins m'obligent à questionner avec plus d'acuité les concepts pour lesquels j'opte. Mes décisions de peintre, la composition, les choix de couleurs, la touche picturale, les postures sont autant de décisions théoriques, qu'elles confirment ou requestionnent au fil de la recherche-peinture. Chaque jour, je fais l'expérience de la fécondité méthodologique de cette double démarche conceptuelle et artistique, et j'y découvre un plaisir, une motivation et une dynamique puissants, dans ma quête de lucidité.  Les problèmes picturaux auxquels je suis confronté sont aussi des problèmes théoriques et cette double approche m'aide à les résoudre - ou à les trancher.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire