mercredi 12 novembre 2014

Richard Ibghy et Marilou Lemmens: Les prophètes said, 2013



Installation de Richard Ibghy et Marilou Lemmens à la Biennale de Montréal 20145

Intitulée «L'avenir», la Biennale de Montréal 2014 est incontestablement une bonne édition. J'y ai particulièrement aimé l'installation Les prophètes said, 2013 de ces deux artistes que je ne connaissais pas: Richard Ibghy et Marilou Lemmens, qui abordent le thème de la société quantitative et économique dans laquelle nous vivons. 
Enfin, une prise de conscience qui devrait prévaloir depuis longtemps: celle des artistes paysagistes de la nouvelle nature économique qui s'est imposée à nous.
Voilà 15 ans que je peins ces paysages statistiques et financiers, dans un esprit critique, ironique, mais aussi comme un constat incontournable. L'installation d'Igbhy et Lemmens est présentées sur une longue plateforme (10 m sur 2 peut-être). Ce sont des petites maquettes en trois dimensions, de toutes sortes de matériaux, fil, fil de fer, bois, plexiglas, etc, colorées comme il se doit dans ces diagrammes. Elles sont fragiles, accumulées dans un apparent désordre, comme un micro-cosmos actuel, avec souvent des légendes type statistiques. 
Je me sens moins seul. Rien de mieux, pour montrer le plaisir que j'ai eu à les découvrir, que de reproduire ci-dessous une peinture acrylique sur toile de 1999. Cette toile est actuellement présentée à l'Espace d'art contemporain de l'École des Hautes Études Commerciales (HEC, Jouy-en-Josas, France) dans une exposition intitulée «Économie humaine».:


Le monde comme il va, acrylique sur toile, 91 x 122 cm, 1999.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire