vendredi 27 juin 2014

La nouvelle Victoire de Samothrace

La nouvelle Victoire de Samothrace, anthropométrie acrylique sur toile, 153 x 92 cm, 2014

Le Titan de At the Edge of Tomorrow est descendu de son socle et s'avance vers nous pour célébrer la nouvelle Victoire de Samothrace, dans la tradition d'Yves Klein, dont j'avais oublié qu'il avait lui-même traité le thème, donnant à la sculpture grecque l'éclat céleste du bleu des anthropométries. Magnifique rencontre, au coeur du mythe, dans l'inconscient collectif. Cette peinture devient donc un nouvel hommage à Yves Klein

vendredi 13 juin 2014

Cyberanthropométrie titanesque


Cyberanthropométrie 4, acrylique sur toile, 153 x 92 cm, 2014

Icône, en hommage à Henri Matisse et Yves Klein

Cyber anthropométrie 3


Cyberanthropométrie, peinture électronique,sur écran,  2014

Les Titans du XXIe siècle, incarnations du triomphe des fils sur les mères et les pères, empowered, imbus de leur puissance. Cyberprométhée règne sur l'imaginaire de notre technoscience.

Cyberanthropométrie 2


Les déclinaisons iconiques du nu féminin qui ont pris tant d'importance dans la peinture occidentale depuis la Renaissance ont connu tout à la fois leur aboutissement et leur chant du cygne avec les papiers gouachés en bleu et découpés de Matisse, puis les «pinceaux vivants» des anthropométries d'Yves Klein. C'est aujourd'hui, dans l'imaginaire de l'Âge du numérique, celui de la technoscience, des jeux vidéo, de «l'homme augmenté» (empowered man), de l'utopie posthumaniste, l'icône du cyborg qui s'impose, tandis que le nu féminin s'efface, si non comme poupée synthétique érotisée. Voici donc pour le XXIe siècle une deuxième cyber-anthropométrie qui veut encore rendre hommage aux œuvres de Matisse et d'Yves Klein.

mardi 10 juin 2014

peinture et mythanalyse


Sisyphe au pied de la Tour de Babel, acrylique sur toile, 180 x 180 cm, 2014

Les poètes, les conteurs, les peintres, les musiciens inventent les mythes, les célèbrent, en développent les récits, les transforment, et depuis Homère et  Hésiode et tant d'autres, ce processus n'a jamais cessé. La Révolution française a inventé aussi ses mythes. En peignant Sisyphe prêt à escalader la Tour de Babel, encore grouillante des hommes qui eurent l'audace de lancer un défi au ciel, je lie deux mythes, le grec et le biblique, qui ont contribué à fonder la civilisation occidentale, et j'évoque la persévérance humaine, prête à célébrer la diversité linguistique et culturelle qui est devenue aujourd'hui l'une de nos grandes valeurs de progrès et de paix, célébrée par l'UNESCO.
Je suggère aussi que la vérité est dans le puits, au fond du puits, dans l'eau originelle où il faut aller la chercher.

samedi 7 juin 2014

Le plaisir


                             Le plaisir, acrylique sur toile, 92 x 153 cm, 2014

Le plaisir buccal est immense comme un paysage qui se découvre d'instant en instant. Un univers profond, subtil, tactile, aux arrière goûts prolongés, parfois cruels, cannibales. Je mange l'univers, les couleurs me mangent.