mercredi 14 octobre 2015

Traces humaines (testament)


Quatre cercueils, de taille normale, de couleurs différentes: bleu, rouge, jaune, vert (couleurs crèmes glacées, joyeuses), dressés en ligne côte à côte, fermés, mais dont les couvercles s'ouvrent au milieu comme deux battants de porte avec charnières. Chaque cercueil comporte un hublot qui permet en arrière du gribouillage que j'ai inscrit sur le vitrage, d'apercevoir les contenus spécifiques.

Une plaquette sur chacun d'eux indique les catégories de traces:

- Traces textuelles (ce cercueil contient mes livres, articles et papiers divers)

- Traces photographiques (ce cercueil contient mes boîtes de photos et diapos)

- Traces numériques  (ce cercueil contient mes disquettes, disques durs, ordinateurs, tablettes,                                                        iPhone, références sites divers)

- Traces privées (ce cercueil contient des documents, lettres et photos de ma vie privée, 
                             alors que les  trois autres cercueils sont consacrés à ma vie publique et professionnelle)

Ces quatre cercueils, pour lesquels j'ai conservé avec insouciance, dans diverses filières et boîtes de carton occasionnelles les traces qui y seront accumulées, feront l'objet d'un contrat avant ma mort avec une institution qui pourra les exposer comme elle en décidera. ce sera ma dernière oeuvre. 
Cette mémoire, c'est ma vie. Ma petite victoire sur la mort, qui a été l'incessant fil conducteur de mon activité. Vivre intensément et que ma vie me survive.
Mon corps reposera alors en paix dans la terre du Québec pour retourner à la nature à la quelle je dois tout. 

Note ajoutée le 27 mars 2016

Le cercueil bleu sera trop grand. Il me semble qu'il devrait quand même avoir la même taille que les autres, comme affirmation de l'importance à venir de la culture en ligne.
Les quatre cercueils devraient être intérieurement aménagés avec des tablettes permettant d'accéder facilement aux différentes archives.
Ma bibliothèque personnelle, celle qui rassemble mes livres les plus importants, que j'ai apportés dans mes valises de Paris à Montréal au début des années 1980 - et complétés depuis- et  avec lesquels j'ai régulièrement travaillé, dont je joins la photo ci-dessous, devrait trouver sa place au dos de ces quatre cercueils, d'un seul tenant, les livres étant accessibles donc à l'opposé des portes des cercueils. Le dos de ces éléments de bibliothèque étant renforcé par un panneau solide peint en blanc, visible comme arrière plan des cercueils, selon le croquis indiqué ci-dessous.
Les objets déposés devant les livres sur les rayonnages font partie de la bibliothèque, ainsi que le panneau FUTUR, à garder dans cette position, fixé par un petit poteau de 20cm de hauteur.





3 +1 éléments de bibliothèque, qui seront réunis d'un seul tenant, selon cet ordre






1 commentaire:

  1. Testament numérique, c'est pas idiot mais concernant le cercueil rouge...vous êtes sûr ,

    RépondreSupprimer