dimanche 4 février 2018

ART & COMMUNICATION MARGINALE 2


Après avoir publié ART & COMMUNICATION MARGINALE chez Balland, à Paris en 1974, j'ai reçu de mon ami John Armleder, du Groupe Écart à Genève l'invitation à exposer le matériel de ce livre: De nombreux tampons d'artistes du monde entier, dans la foulée de fluxus et du Correspondance Art de Ray Johnson.
Puis, comme je recevais, suite à la publication de ce livre, à nouveau de nombreux envois d'artistes, de même que le groupe Écart, John a décidé de publier un supplément à mon livre, qui a pris de plus en plus de volume et qui est devenu un deuxième livre de 300 pages grâce au travail d'impression de Patrick Lucchini, lui-même membre actif du groupe Écart.
Le livre semblait ne jamais devoir être terminé car les envois se poursuivaient. En 1976, John a décidé de clore l'aventure. Mais le livre imprimé ne fût jamais relié et donc jamais distribué. J'ai appris récemment que les piles de pages imprimées non coupées avaient été gardées et attendaient un jour faste, qui n'est pas encore arrivé. Nous sommes en 2018, donc 42 ans après, ce livre attend toujours de voir le jour dans une salle d'archives à Genève, si l'écho que j'en ai eu récemment est correct. Donc rien n'est perdu!
Et ce n'est pas grave! Il s'agit toujours de communication marginale et le destin du livre est manifestement lié à son titre (et thème).
Cependant, au cours de mon déménagement en 2017, je suis retombé au hasard du rangement de mes archives sur le classeur bleu où j'avais rangé en 1976 les feuilles du livre, que Patrick Lucchini avait massicotées pour moi, en attendant la reliure du livre.
Comme la Bibliothèque Kandinsky du Centre Pompidou a accueilli en 2016 dans le Fonds qui porte mon nom, la totalité de mes archives d'art et communication marginale, je vais remettre ce volume 2 de ART & COMMUNICATION MARGINALE à la BK en ce mois de février.
En attendant que le livre soit sans doute un jour relié et publié, c'est le seul exemplaire qui sera donc disponible pour consultation des intéressés, artistes et historiens d'art.
Bonne lecture. Ce recueil constitue un témoignage international passionnant sur les réseaux d'artistes avant le développement des l'internet.
Ci-dessous, une page parmi d'autres:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire